Les pâtes pressées

Tome n b
 

L'action de presser le caillé, grande caractéristique des fromages à pâte pressée, est connue depuis l'Antiquité. Dès le 1er siècle, les Romains avaient imaginé d'accélérer l'égouttage du caillé par de grosses pierres. Vers l'an 60 après JC, Pline l'Ancien se référait sans doute à  l'aïeul du cantal, lorsqu'il évoquait "les fromages du pays des Arvernes et du Gévaudan qui sont appréciés à Rome" !

 

La Tome de la Roselle

Ferme et douce, elle joint à la tendresse de sa pâte, la force de son goût et flatte agréablement vos papilles ! Il faut la laisser se réchauffer entre le palet et la langue, c'est là qu'elledévoile ses saveurs délicates et rustiques .

Pp

 

L'Ensoleillade 

Une pâte plus souple, est fraîche et fine. Elle est caractérisée par ses parfums trèsfruités, à déguster c'est une explosion de saveurs rondes et franches. Sa croûte est colorée avec du rocou (graine du rocouyer ayant des propriétés colorantes), qui donne au fromage un aspect orangé original . 

Le Gordo 

Notre plus grande pièce (15 kg), d'où son nom ! C'est un fromage qui a du corps et du caractère, il empli le palais de son goût nerveux et puissant .

 

Tome